RÉSERVATION

Uniquement sur RDV au

06 89 20 23 52

 

Posez toutes vos questions sur la page Contact

 

Accédez à la Billetterie en ligne

ATELIER FAMILIAL
ATELIER FAMILIAL

Lors des séances d'autres techniques telles que "Toucher & Conscience", conseils en diététique énergétique Nuad Boran Thaï ou Chi Nei Tsang, EFT ou tapping emotionnel peuvent être utilisées.

Hemorroides : un sujet douloureux ...

C'est en général au printemps que les médecins constatent une augmentation du nombre de patients atteint d'hémorroïdes. Toutefois, on peut estimer que, pour un patient qui consulte, il y a dix personnes qui ne consultent pas, mais en souffrent quand même : une personne sur cinq, interrogée sur le sujet, déclare avoir souffert de troubles hémorroïdaires dans l’année écoulée. Quand on a des hémorroïdes, on a mal. On ne pense qu’à ça, en fait, mais pas question de raconter cela à la terre entière. Alors, on fait de l'automédication...

On achète des pommades en pharmacie, on se soulage un peu mais on ne se soigne pas. Voici comment faire une automédication intelligente qui commence par un nettoyage du foie.

Tout le monde a des hémorroïdes

Nous avons tous des hémorroïdes ! Les coussins hémorroïdaires sont des vaisseaux sanguins qui tapissent la paroi de l’anus et la partie basse du rectum. Leur rôle dans l’étanchéité de l’anus est très important. Ces coussins sont organisés en paquets placés autour de l’extrémité du canal anal et ils gonflent pour permettre la continence anale. C’est l’inflammation de ces veines de la région anale qui va provoquer une dilatation anormale et faire naître des problèmes, des douleurs, de l’inconfort ou des démangeaisons.

Il y en a dedans et dehors

Les hémorroïdes internes, situées à l’intérieur du rectum, ne deviennent graves que lorsqu’elles font des protubérances qui les poussent vers l’extérieur de l’anus. Cela commence par de petits saignements indolores, sans saillie, et peut finir en prolapsus (protrusion hors de l’anus), provoquant saignements et douleurs.

 

Les hémorroïdes externes se trouvent immédiatement à l’intérieur de l’ouverture de l’anus. Elles se gonflent et bleuissent parfois si un caillot vient s’y former. Ce caillot, sans être vraiment dangereux, peut devenir douloureux et doit rapidement être drainé.

Aux toilettes, faites vite !

Pousser de façon excessive pour expulser les selles est exactement ce qu’il ne faut pas faire si l’on veut éviter les troubles des hémorroïdes. La constipation est donc l’ennemi à combattre. C’est la même chose pour les jeunes accouchées qui souffrent souvent de problèmes d’hémorroïdes provoqués par les poussées lors de l’accouchement. Il ne faut pas non plus négliger le relâchement des tissus de soutien des hémorroïdes dans l’apparition de crises. Ce relâchement se produit naturellement avec la grossesse et le poids du bébé qui appuie sur les organes bas, ou avec l’âge. Lorsque l'on est constipé, on a tendance à rester trop longtemps aux toilettes, assis sur le trône, ce qui n’est vraiment pas recommandé.

Quand la crise survient-elle ?

De multiples raisons peuvent être la cause d’une crise hémorroïdaire. Rare chez les enfants et les personnes âgées, elle touche essentiellement les personnes constipées, les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher.

 

L’inflammation des hémorroïdes est, le plus souvent, facilitée par l’irritation que cause le passage de selles. Mais c'est en général la consommation de certains aliments (piment, alcool, café) ou la prise de certains médicaments qui provoque la dilatation des hémorroïdes et entraîne des douleurs anales. Elles gonflent, brûlent, saignent et peuvent parfois se dilater au point de sortir de l’anus. Aller à la selle est alors un vrai cauchemar. Les complications qui peuvent se produire sont la procidence hémorroïdaire, les rectorragies de sang rouge vif après la défécation, l’ulcération et la thrombose. Se soigner est impératif. Nous verrons qu’il y a de nombreux remèdes naturels qui fonctionnent parfaitement en cas de crise.

C’est ça, ou le bistouri

La plupart du temps, votre médecin vous conseillera un laxatif et une crème à la lidocaïne (un anesthésiant) pour soulager vos crises. Mais, en procédant de la sorte, on traite la conséquence sans traiter la cause du mal… Sans parler des effets secondaires.

 

Parfois, la chirurgie sera nécessaire pour en finir avec les crises hémorroïdaires récurrentes et trop douloureuses. Il s’agit de retirer une partie, ou bien la totalité des hémorroïdes. On peut aussi vous faire une ligature des artères qui les alimentent ou les agrafer. Les techniques semblent être variées. Cela n’est proposé qu’aux cas les plus graves, ce qui représente 3 à 8% des patients qui consultent. Mais si l’on ne peut nier leur efficacité, il faut néanmoins avouer que ce type d’intervention est lourd et « intrusif ».

C’est gênant d’en parler ?  Parfois, vous n'avez pas le choix !

Dans tous les cas, il faut prêter attention à toute douleur qui dure plus d’une semaine, à des pertes de sang qui peuvent être accompagnées d’une faiblesse, d’étourdissements ou d’une infection. Parfois, ce que l’on croit être une crise hémorroïdaire peut être bien plus que cela. Des symptômes comme ceux décrits ci-dessus doivent vous conduire chez votre médecin. Si le saignement n’est pas provoqué par le passage de selles, qu’il est brunâtre ou récurrent, il vous faut consulter sans tarder. Ce pourrait être les signes d’un trouble plus grave, situé dans le côlon et sans rapport avec les hémorroïdes.

Arrêtez de souffrir inutilement

Avant de vous recommander les remèdes que vous pourrez prendre en application externe et en complémentation interne, voici quelques recommandations que vous devez suivre :

Votre alimentation :

 

  • Les aliments à éviter sont les épices pimentées ou poivrées, les charcuteries, les plats en sauce, le chocolat blanc ou au lait, le riz complet.
  • Les aliments à privilégier sont les légumes verts cuits (à la vapeur), les légumes basifiants (potiron, patate douce…), les fruits frais bien mûrs ou compotés (agrumes exceptés), les fruits rouges (flavonoïdes) et les fruits secs trempés (pruneaux, figues).
  • Consommez de l’huile de son de riz, qui possède à la fois fibres et vitamine E, et choisissez des céréales et pain complets.
  • Mangez des agrumes, des épinards, du persil et des tomates, riches en vitamine C.
  • Buvez suffisamment (au moins huit verres par jour) et faites de l'exercice, même modérément, car cela favorise le transit, ce qui suffit à soulager les douleurs.
  • Mangez et buvez de préférence chaud pour protéger la rate et recouvrer votre énergie.

N'en rajoutez pas :

 

  • Ne vous attardez pas aux toilettes, car l’effort de poussée dilate les veines et favorise la survenue de la crise.
  • Quand vous êtes assis sur les toilettes, mettez un petit réhausseur sous vos pieds (éventuellement la poubelle de salle de bains) pour avoir une position plus physiologique.
  • Évitez de frotter trop fort en vous essuyant après la selle. Il existe des petit jets d'eau à installer sur le robinet de vos toilettes qui vous permet de vous laver sans irriter la peau, très utilisés en Inde.
  • Allez à la selle dès que le besoin s’en fait ressentir.
  • En cas de douleur, pratiquez des bains de siège d’eau glacée (5 à 7 minutes). N’hésitez pas à ajouter à ce bain de siège une tisane (refroidie) fortement dosée de vigne rouge et d’hamamélis.
  • Toujours en cas de douleurs, pratiquez la respiration abdomino-diaphragmatique (par le ventre), jambes croisées en tailleur pour décongestionner le petit bassin.

Le traitement de fond : nettoyer le foie

Saviez-vous que les veines de l’anus se drainent vers le cœur en traversant le foie ? Le foie (maître organe du printemps) est impliqué dans toute la gestion de la masse sanguine et doit être parfaitement fonctionnel afin d’éviter les mécanismes de stase veineuse. Une augmentation du volume hépatique comprime la veine cave et crée un reflux qui favorise l’apparition des hémorroïdes (et des varices). Une détoxination hépatique s’impose donc, d’autant que le foie est chargé de dégrader les hormones en excès (stérilet avec hormones, pilule contraceptive…).

 

Nombre de plantes peuvent être utilisées pour le nettoyage du foie, par exemple le radis noir, l'artichaut, le romarin, le curcuma, le chardon-marie, le desmodium ou bien encore le pissenlit. Je vous laisse faire votre choix, sans oublier de vous rappeler que la cure doit durer une vingtaine de jours et être suspendue une semaine avant une éventuelle reprise.

L'acupuncture accompagne et vous permet de détoxiner votre foie de manière très efficace également. En renforçant la Rate qui est responsable de la tenue des veines, le Foie qui doit gérer les émotions et forces internes, le Rein qui va soutenir le métabolisme, le Coeur qui va libérer les afflux de sang et d'émotions. Autant de systèmes organiques internes où l'entrave de la circulation de l'énergie participe à la formation des hémorroïdes, qui vont être libérés par l'acupuncture.

Le protocole homéopathique

  • Aesculus traite les hémorroïdes internes, les démangeaisons et la sensation de douleur d’échardes.
  • Hamamélis calme l’inflammation veineuse et la sensation de tension des hémorroïdes.
  • Nux Vomica va traiter la congestion et soulager les douleurs provoquées par les hémorroïdes internes.

L'idéal est une association d’Aesculus hippocastanum 5 CH, d’Hamamélis 5 CH et de Nux Vomica 5 CH, à raison de 3 granules de chaque en alternance 3 fois par jour.

Les traitements naturels en application locale

Huiles essentielles

Faites préparer par votre pharmacien la formule d’huiles essentielles suivante :

  • Menthe poivrée 2 ml
  • Cyprès de Provence 2 ml
  • Lentisque pistachier 1 ml
  • HV Calophylle inophyle 5 ml

 

Appliquez localement 4 à 6 gouttes du mélange trois fois par jour. Attention aux femmes en ceinte pour qui les huiles essentielles sont formellement interdites dans ce cas.

Un remède de la médecine Unani

Les principes de la médecine Unani ont été élaborés au VIIe siècle par les meilleurs savants arabes et persans. Fondée sur l’observation des déséquilibres entre la chaleur et l’humidité des organes, cette médecine puise tous ses remèdes dans les plantes médicinales. Pour la médecine Unani, les hémorroïdes résultent également d’un excès de chaleur humide mal éliminée qui vient s’accumuler dans le rectum, favorisant ainsi l’inflammation des veines hémorroïdaires.

Elle préconise l’association du noyer (antiseptique, cicatrisant et anti-inflammatoire) avec le bouleau (anti-infectieux, antispasmodique), la renouée bistorte (hémostatique, tonique et astringente) et l’hamamélis (stimulant la circulation). Ces plantes sont associées (soit en huile essentielle, soit en distillat) pour obtenir une lotion active et pénétrante qui soulage, cicatrise et renforce les parois veineuses.

 

Cette base huileuse vendue aujourd'hui sous le nom de Cure-H sera appliquée deux fois par jours aux endroits affectés en massant légèrement.

Les points de digipression qui soulagent

Au delà des règle d’hygiène de vie conseillées en cas d’hémorroïdes, et des crèmes locales,  vous pouvez stimuler la circulation de l'énergie en utilisant certains points, répartis sur les méridiens Gros Intestin, Rein et Rate-Pancréas.

11 Gros Intestin

Très efficace contre la constipation. Mais il est aussi un des points clés pour soulager les hémorroïdes. Rien d’étonnant, la constipation étant un des facteurs déclenchant des hémorroïdes.
Rappel de sa localisation : Il est situé au niveau du coude. Pour être plus précis, à l’extrémité externe du pli du coude quand le bras est fléchi.

1 Rein

Il se situe sur la plante du pied, dans le grand creux qui se forme quand les orteils se fléchissent.
En général il est assez facile à repérer. Vous pouvez le travailler avec des pressions profondes et fortes. Si il est douloureux, c’est qu’il est fermé : insistez ! Ça fait mal, mais ça fait du bien, quoi.
Pour une meilleure efficacité, essayer d’exercer les pressions dans l’axe de la jambe, comme si vous vouliez « rentrer dans la jambe » par ce point. Vous pourrez alors sentir la pression remonter la jambe, sur sa face interne.

 

Pour travailler ce point et la zone qui l’entoure, vous pouvez aussi faire rouler une balle de tennis sous la plante du pied pendant quelques minutes, plutôt en position debout, en insistant sur le 1 Rein.

Masser du 1 Rein vers le 2 Rein

Le 2 Rein se situe à la limite entre la plante du pied et sa face interne. Pour ceux qui s’y connaissent en anatomie, dans le creux sous le tubercule du scaphoïde. 
S’il n’y a qu’une seule manœuvre à retenir contre les hémorroïdes, c’est celle là : masser puissamment du 1 Rein vers le 2 Rein. Elle soulage efficacement et rapidement les crises hémorroïdaires. 

10 Rein

 Dernier point qui soulage les hémorroïdes sur ce méridien, il se situe au niveau du genouà la limite entre le creux poplité (derrière) et la face interne du genou. Plus précisément entre les 2 tendons qui matérialisent cette limite. Ça a l’air un peu compliqué comme ça, mais vous verrez, il est très facile à localisé. Pliez la jambe et fouillez entre les 2 tendons. Quand vous serez dedans, vous sentirez peut-être une fraicheur très agréable gagner toute la jambe.

3 et 4 Rate-Pancréas

Le 3 RP se situe dans le trou juste en arrière de la base du gros orteil et le 4 un peu plus haut, en avant de la base du 1er métatarsien, (la première phalange du gros orteil, quoi). Ces 2 points sont donc très proches l’un de l’autre et sont tous les 2 situés sur une ligne en creux, à peu près au milieu du bord interne du pied.Donc, pour faire simple, masser toute la ligne, du bas vers le haut, en insistant avec des pressions plus profondes et lentes aux 2 extrémités (que sont les 3 et 4 RP).

Un dernier conseil

Pour conclure, un dernier conseil. Les facteurs émotionnels sont à prendre en compte dans l’apparition de crises hémorroïdaires.

En énergétique chinoise on va parler de feu du foi, ou l'anus comme "l'oeil du foie" qui va recevoir et accumuler les informations émotionnelles internes telles que colère, stress, tension nerveuse, frustrations. Les hémorroïdes surviennent également en particulier lors que l'on a des inquiétudes au niveau financier, alors on "ferme les vannes". Pensez  donc le plus possible à lâcher prise. Différentes formes de Qi kong sont à votre disposition également pour travailler notamment les méridiens de la Vésicule biliaire et du foie.. Une visite chez votre acupuncteur dans ces cas là peut aussi vous éviter bien des souffrances.. 

 

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0